Reconversion et évolution professionnelle - Nextformation
satisfaction des participants Nextformation est adh�rent FFP Nextformation est certifi� OPQF

Comment travailler en freelance ?


Beaucoup de professionnels optent pour le travail en freelance, mais connaissez-vous les étapes pour se lancer dans ce domaine si particulier ?

Être freelance c’est quoi ?

De manière générale, travailler en freelance c’est être libre de choisir ses missions, son domaine d’activité, ses horaires, son lieu de travail ou encore de ne plus avoir de pression patronale.
Les domaines les plus populaires en freelance sont l’art, le journalisme et le web. Dans tous les cas, devenir freelance signifie que le travail sera à distance sur des missions courtes pour des clients diverses.

Devenir freelance mais sous quel statut juridique ?

Il existe deux types d’entreprises majeures pour la freelance qui se décline en statut différents.

Les entreprises individuelles :

·         Entreprise individuelle (EI)

·         Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL)

·         Auto-entreprenariat

Les entreprises unipersonnelles :

·         Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL)

·         La société par action simplifiée unipersonnelle (SASU)

 

Chaque statut sera différent, que ce soit au niveau juridique, financier ou économique.

Avant de se mettre en tête de choisir un statut soyez préventif, ne vous laissez pas dépasser par le côté administratif de la création d’entreprise, c’est une étape très importante à préparer pour être à l’aise avec les démarches ainsi que les dépenses mensuelles que vous aurez.

Quels sont les avantages et les inconvénients du travail en freelance ?

La première chose qui vient en tête pour les avantages de la freelance c’est d’être son propre chef ; cela permet de travailler à son rythme, de choisir ses missions, d’avoir une vision plus claire sur ses revenus ou encore de choisir ses clients.
À cela nous pouvons ajouter les déductions de charges sur le lieu de travail (très souvent chez vous) qui prendront en compte l’électricité, internet, les achats matériels (bureau, chaise…), les fournitures etc.


Certains avantages peuvent aussi devenir des inconvénients si l’on n’y prête pas attention : être son propre chef nécessite donc de gérer ses démarches administratives (factures, cotisations, impôts…) ou de payer un professionnel pour le faire.
Travailler à son rythme et de chez sois demande une rigueur et une organisation efficace, votre seule contrainte sera une deadline : faites donc bien attention à la quantité de travail demandée !
Enfin, le cadre de travail peut engendrer une confusion entre votre vie professionnelle et personnelle, soyez vigilants ! C’est pour cela que les espaces de coworking existent, ils permettent de travailler en dehors de chez vous et de faire des rencontres dans votre domaine d’activité.

Trouver des missions

L’élément majeur de la freelance consiste à trouver des missions et il existe plusieurs moyens d’en obtenir. Premièrement, commencez par faire jouer votre réseau, il est possible que quelqu’un ait besoin de vos services et pourrait devenir un client potentiel.
Par ailleurs, les plateformes d’offres en ligne (comme Malt ou Crème de la crème) vous permettront de recevoir et de postuler à des missions qui vous correspondent.
Essayez de fidéliser vos clients plutôt que de chercher à en avoir le plus possible, cela vous garantira un réseau stable et des missions qui vous conviendront.
Enfin, même au début, ne bradez pas vos services, n’essayez pas de proposer des tarifs moins chers que la moyenne, cela vous dévalorisera et souvent pour un client, le prix définit la qualité.

 

Travailler en freelance nécessite de la préparation et de la motivation, soyez ouvert à l’évolution et aux rencontres !

Actualités, événements, formations, soyez les premiers informés en nous suivant sur les réseaux sociaux