Reconversion et évolution professionnelle - Nextformation
satisfaction des participants Nextformation est adh�rent FFP Nextformation est certifi� OPQF

Comment valoriser une reconversion professionnelle en entretien ?


« 9 français sur 10 souhaiteraient se reconvertir ou se sont déjà reconvertis professionnellement. » D’après un sondage du Groupe AEF.

Elle est loin l’époque où un actif restait en poste 40 ans dans la même entreprise. D’après un sondage réalisé par le groupe AEF, 28% des français ont déjà effectué une reconversion professionnelle. 3 raisons majeures motivent ce changement de vie professionnelle :

  • Se rapprocher de ses valeurs,
  • Rebondir après un licenciement
  • Changer de poste par lassitude.

Avec l’apparition de nouveaux métiers, la reconversion sera sans doute la norme de demain. Il n’est plus question de tabou ou de frein à la recherche d’emploi. Si elle est bien présentée, la reconversion professionnelle peut même constituer un véritable atout car elle démontre une qualité extrêmement recherchée par nos amis les recruteurs : l’adaptabilité.

Comment valoriser sa reconversion professionnelle auprès des recruteurs ?

Justifiez votre reconversion... avec les bons mots !

De vous à moi, il est fort probable que vous ayez choisi de changer de métier car votre vie professionnelle ne vous satisfaisait plus. Que ce soit à cause d’un travail peu stimulant, d’une politique d’entreprise pas vraiment en phase avec vos valeurs... le ras le bol était palpable au point de vous motiver à prendre un nouveau chemin professionnel. Cela dit, la difficulté réside dans l’explication de votre désir de reconversion au recruteur, idéalement sans le faire fuir. De facto, il faut éviter de dénigrer votre ancien métier ou votre ancien employeur et préférer une réponse positive. Vous aviez besoin de changement, d’évolution. De découvrir un nouveau secteur, de monter en compétences. De vivre de votre passion. De mettre vos atouts à contribution d’un nouveau projet, un projet innovant. Les raisons peuvent être multiples. Le recruteur veut surtout savoir si vous êtes motivé à intégrer le nouveau secteur ou si vous souhaitez avant tout quitter l’ancien.

Montrez que vous connaissez votre secteur, votre nouveau poste et où vous allez.

Puisque vous en êtes à discuter des raisons qui vous ont motivé à changer d’emploi, profitez-en pour démontrer votre connaissance de votre nouveau domaine d’activité. Le travail de préparation est bien entendu obligatoire. Renseignez-vous sur les attentes de votre nouveau poste, les chiffres-clefs de votre secteur ainsi que ceux de l’entreprise. Votre reconversion professionnelle peut aussi signifier des changements importants dans votre routine professionnelle : baisse de rémunération, changement d’horaires et de conditions de travail, période de formation etc. Montrez au recruteur que vous avez conscience de ce que ce changement implique.

Valorisez votre savoir-être et vos atouts transférables.

On part souvent du principe que se reconvertir professionnellement signifie repartir à 0. C’est malheureusement un préjugé qui a la peau dure. La reconversion professionnelle consiste à capitaliser sur ses acquis pour prendre un nouveau départ. Il est rare de voir une personne en reconversion choisir un domaine d’activité si différent de ce qu’elle a pu expérimenter jusqu’alors. Au point de ne pouvoir exploiter aucun des acquis de son ancienne expérience. Dans la majorité des cas, on cherche un dénominateur commun, une qualité, une compétence qui est transférable à son nouveau projet. Il s’agit là de vous poser un moment pour y réfléchir et lister vos atouts stratégiques. N’oubliez pas de mettre en avant la qualité qui vous a mené jusque-là : votre capacité à faire face au changement. 

Actualités, événements, formations, soyez les premiers informés en nous suivant sur les réseaux sociaux