Reconversion et évolution professionnelle - Nextformation
satisfaction des participants Nextformation est adh�rent FFP Nextformation est certifi� OPQF

Reconversion professionnelle : 5 erreurs à éviter


Reconversion professionnelle : 5 erreurs à éviter

Vous envisagez de changer de métier ? Vous êtes à un moment de votre vie où vous avez envie d’une réorientation professionnelle ? Sachez qu’un français sur deux est dans votre situation !

Changer de carrière professionnelle est une décision très importante dans une vie. Certains se précitent tête baissée sans avoir un réel recul sur ce qu’ils ont envie de faire, d’autres au contraire ne franchissent jamais le pas par peur du changement. Que votre reconversion professionnelle émane de la perte d’un emploi ou d’un décalage entre votre carrière et vos aspirations personnelles, elle est symbolisée par un besoin de changement.

Afin de vous aider à faire le grand saut, mais surtout à le faire correctement, voici les 5 erreurs les plus fréquentes à éviter lors d’une reconversion professionnelle :

Penser qu’il y a un âge pour se reconvertir

Si vous avez entre 40 et 50 ans, vous vous demandez probablement s’il n’est pas trop tard pour changer de carrière. La réponse est non. Non, il n’est pas trop tard. D’autres l’ont fait avant vous et le feront certainement après vous. Vos questionnements et vos appréhensions sont certes légitimes mais ils ne doivent surtout pas vous freiner dans votre désir de développement personnel et professionnel.

> Lisez notre article : Se reconvertir après 40 ans ? Quelles sont les étapes ?

Se reconvertir parce que vous détestez votre travail

Vous ne vous sentez pas bien au travail et vous avez besoin d’un renouveau ? Posez-vous les bonnes questions. Prenez le temps de comprendre d’où vient votre mal-être : est-il lié à votre employeur, à l’ambiance au sein de la société, aux missions que vous effectuez ? Ou est-ce que c’est votre carrière que vous déplait ainsi que les compétences qui y sont demandées ? Il est préférable de ne pas quitter votre emploi jusqu’à ce que vous soyez sûr de vos choix et de votre plan d’action.

Nos conseillers pédagogiques sont disponibles pour vous accompagner dans votre projet professionnel. Posez les bonnes questions et analyser vos options, notamment en termes de financement, avant de foncer.

> Comment financer votre formation ?

Ne pas se renseigner sur le métier que vous visez

Chaque métier présente des avantages et des inconvénients, et ils peuvent être différents selon votre personnalité, vos atouts et vos compétences. Nous nous faisons chacun notre propre idée sur un métier et généralement, la réalité est bien différente. Nous vous conseillons de vous renseigner au maximum : interrogez des professionnels (via LinkedIn par exemple), demandez à votre entourage, cherchez des informations sur internet, demandez à effectuer un stage d’observation… Les solutions sont nombreuses et vous éviteront d’être déçu une fois sur le marché du travail.

Ne pas comparer les organismes de formation

Généralement, une reconversion professionnelle demande de (re)passer par la case formation. En effet, même si vous disposez de la pratique nécessaire pour exercer votre futur métier, vous aurez plus de chances de convaincre votre futur employeur si vous avez le socle de connaissances adéquat. Quel que soit le métier que vous avez choisi, il existe un grand nombre d’organismes de formation susceptibles de vous former. Mais attention, renseignez-vous ! Formations en ligne, en présentiel ou formations hybrides (en cours et à distance) ? Reconnue par l’Etat et par le marché du travail ? Avec quel niveau d’études (bac+2, bac+3, …) ?

Chez Nextformation, toutes nos formations (du BEP/CAP au bac+3) sont reconnues par l’Etat et les branches professionnelles car elles sont inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

> Lisez notre article : quelle formation choisir ?

Ne pas être motivé

Changer de métier demande beaucoup d’énergie et exige une motivation à toute épreuve. Psychologiquement, cette situation de transition suscite de nombreux doutes et des appréhensions. C’est normal ! Parlez-en autour de vous pour vous assurer et soutenez-vous avec vos collègues de formation. Aussi, retourner sur les bancs de l’école peut vous perturber dans un premier temps mais c’est une habitude à (re)prendre ! Ayez confiance en vous, soyez déterminé, vos efforts seront récompensés !

Actualités, événements, formations, soyez les premiers informés en nous suivant sur les réseaux sociaux