Reconversion et évolution professionnelle - Nextformation
satisfaction des participants Nextformation est adh�rent FFP Nextformation est certifi� OPQF

Tout savoir sur le métier de Conseiller en Insertion Professionnelle !


Que fait un conseiller en Insertion Professionnelle ?


Le Conseiller en Insertion Professionnelle a pour rôle d’aider les publics en proie à des difficultés d’insertion ou de reconversion (en prenant en compte les dimensions multiples de l’insertion : emploi, formation, logement, santé, mobilité, accès aux droits…). Il conseille et accompagne les adultes comme les plus jeunes afin de favoriser l’emploi et l’insertion professionnelle de ces personnes.

Pour qui ?


Le métier de Conseiller en Insertion Professionnelle est accessible à partir d’un BAC+2 (BTS, DUT, L2…) en sciences humaines, économiques, sociales. De nombreux organismes de formation proposent des formations pour devenir Conseiller en Insertion Professionnelle.

Découvrez notre formation Conseiller en Insertion Professionnelle

Quel est son quotidien ?


Le Conseiller en Insertion Professionnelle accueille les personnes en difficulté socioprofessionnelle individuellement ou en groupe. Afin de favoriser les interactions entre les publics et leur environnement socio-économique, il s’appuie sur ses connaissances du bassin d’emploi, du marché du travail, de l’offre de formation, des dispositifs et des aides. Le Conseiller est amené à organiser des ateliers/sessions d’information sur les thématiques ayant trait à la recherche d’emploi (candidature, simulation d’entretiens d’embauche, formations et dispositifs de financement etc…)

Lors d’entretiens individuels, le Conseiller en Insertion Professionnelle fait le point avec l’individu sur sa situation et son projet professionnel. Il identifie ses atouts, ses freins, ses motivations et ses compétences. Par la suite, Il élabore en collaboration avec le demandeur un projet professionnel personnalisé. Il peut être amené à monter des dossiers d’inscription mais aussi à réaliser des supports écrits pour informer sur les différents parcours de formation, les dispositifs de financement, les programmes de reconversion professionnel... En bref, le conseiller en insertion professionnelle assure le montage et le suivi des dossiers administratifs pour donner vie au projet professionnel. Il est également amené à nouer des partenariats avec différentes institutions, entreprises et associations.

Le Conseiller en Insertion Professionnelle place l’individu au cœur de ses actions. Il l’accueille, l’écoute, le conseille et l’accompagne dans les différentes étapes de son projet.

Les missions du Conseiller en Insertion Professionnelle :

 Accueille le public et l’informe en fonction de sa situation et demande (accès à l’emploi, indemnisation, formations et dispositifs de financement etc.)

Identifie avec l’individu ses atouts, freins, son potentiel et ses attentes.

- Travaille en équipe, en réseau et dans un cadre partenarial pour optimiser la réponse aux besoins des individus accueillis.

- Elabore un projet professionnel centré sur l’individu et assure son suivi.

- Conseille l’individu sur ses démarches, s’occupe du suivi des actions et lui suggère des axes d’évolution.

- Construit, met à jour et suit la documentation professionnelle (du dossier d’inscription aux contenus informatifs.)

- Met en œuvre une offre de services auprès des employeurs pour favoriser l’insertion professionnelle.

- Apporte un appui technique aux employeurs en matière de recrutement.

- Facilite l’intégration et le maintien du salarié dans son environnement professionnel.

Dans quelles structures exerce-t-il son métier ?

On est souvent amené à penser que le Conseiller en Insertion Professionnelle exerce principalement à Pôle emploi. En réalité de multiples institutions publiques ou privées recherchent ces profils :

-  Le secteur public et les structures assurant une mission de service public : Pôle emploi, collectivités locales ou territoriales, Maisons de l’emploi, Plans locaux pour l’insertion et l’Emploi : Missions Locales, Cap Emploi, Centres d’information sur les Droits des femmes et des Familles.

- Le secteur de l’économie sociale et solidaire : Structures d’Insertion par l’Activité Economique (Associations intermédiaires, Ateliers et Chantiers d’Insertion, Entreprises d’insertion, Entreprises de Travail Temporaire d’Insertion, Régies de quartiers), GEIQ, Associations à finalité d’insertion sociale et professionnelle, CHRS, résidences à caractère social, CADA.

- Le secteur privé : entreprise de travail temporaire, organismes de formation, cabinets en ressources humaines.

Appellations :

-  Accompagnateur / Accompagnatrice reconversion professionnelle

- Chargé / Chargée de mission emploi formation

- Chargé / Chargée de projet d'insertion professionnelle

- Chargé / Chargée de projet emploi

- Chargé / Chargée de relations entreprises

- Chargé / Chargée d'emploi en entreprise de travail temporaire

- Conseiller / Conseillère à l'emploi

- Conseiller / Conseillère de pôle emploi

- Conseiller / Conseillère des métiers

- Conseiller / Conseillère emploi formation

- Conseiller / Conseillère en insertion professionnelle

- Conseiller / Conseillère en outplacement

- Conseiller / Conseillère en recherche d'emploi

- Conseiller / Conseillère en reclassement professionnel

- Conseiller / Conseillère responsable point emploi

- Conseiller chargé / Conseillère chargée de projet emploi

- Conseiller professionnel / Conseillère professionnelle

- Conseiller référent / Conseillère référente emploi

- Conseiller/consultant / Conseillère/consultante en création d'entreprise

- Consultant / Consultante emploi formation

- Coordonnateur / Coordonnatrice emploi formation

Quelles sont les compétences requises pour devenir conseiller en insertion professionnelle ?


La dimension humaine est très forte dans ce métier. Il est important d’avoir un excellent relationnel et démontrer de l’empathie.

Le savoir-être est primordial dans ce métier ; le relationnel est de mise. Le Conseiller a pour rôle de construire un projet professionnel adapté à l’individu. L’étape de l’entretien et les différents échanges nécessitent un savoir-être combiné au savoir-faire.

L’empathie : l’empathie étant la capacité à s’identifier à autrui, à ressentir et partager ses émotions ; elle est nécessaire dans un métier intégrant une telle dimension humaine. Le Conseiller en Insertion Professionnelle doit s’efforcer de comprendre le point de vue de l’autre (empathie cognitive) et ce qu’il ressent (empathie émotionnelle).

Le sens de l’écoute : une qualité indispensable à tout conseiller ! Il s’agit bien évidemment de faire preuve d’écoute, de retenir toute forme de jugement et de se concentrer sur le locuteur afin de participer pleinement à l’échange.

L’adaptabilité : le Conseiller en Insertion Professionnelle reçoit tout type de public. Il doit faire preuve d’adaptabilité, que ce soit au niveau du ton de communication employé que du savoir-être dans sa globalité.

Compétences de base :

-          Accueillir les personnes

-          Renseigner un public, des usagers

-          Proposer des actions de formation, d'orientation, d'accompagnement adaptées au profil de la personne

-          Définir un projet individuel avec la personne

-          Conseiller un client

-          Assurer le suivi d'un client

-          Identifier des axes d'évolution

-          Organiser des actions collectives

-          Définir des modalités de collaboration

-          Définir des besoins en matière d'évolution professionnelle

-          Définir des besoins en ressources humaines

-          Actualiser la documentation professionnelle et réglementaire

-          Définir des besoins en formation

-          Analyser un poste de travail

Compétences spécifiques :

-          Intervenir auprès d’un public de salariés

-          Intervenir auprès d’un public de demandeurs d’emploi

-          Intervenir auprès d’un public professionnel

-          Intervenir auprès de personnes en situation de handicap

-          Accompagner et conseiller des personnes en difficulté

-          Intervenir auprès d'un public d'enfants

-          Intervenir auprès d'un public d'adolescents

-          Prospecter des entreprises

-          Réaliser des opérations de sourcing

-          Présélectionner des candidats lors des recrutements

-          Mener un entretien de recrutement

-          Informer des personnes sur les offres et prestations de formation

-          Mener des actions d'orientation professionnelle

-          Réaliser un bilan de compétences

-          Mettre en place des actions de reclassement

-          Formaliser un projet de formation

-          Gérer un dossier de demandeur d'emploi

-          Connaitre la législation sociale

-          Evaluer le résultat de ses actions

-          Concevoir un plan d'action

-          Gérer un projet

-          Réaliser des prestations de mise à disposition de personnels intérimaires

-          Constituer un dossier d'aide au financement

-          Constituer un dossier de demande d'aide à la formation

-          Réaliser les opérations de mise en place et de suivi de prestations externes

-          Animer une formation

-          Disposer de techniques pédagogiques

-          Coordonner l'activité d'une équipe

Savoirs :

-          Marché de l'emploi

-          Législation de la formation continue

-          Caractéristiques socio-culturelles des publics

-          Méthodes d'élaboration de projet professionnel

-          Droit de la formation

-          Droit du travail

-          Techniques commerciales

-          Techniques de conduite d'entretien

-          Techniques de recherche d'emploi

-          Outils bureautiques

-          Economie sociale

-          Techniques de sourcing candidat

-          Législation sociale

-          Gestion de projet

-          Techniques pédagogiques

-          Management

(Source : fiche ROME – Pôle emploi)

Quelle formation pour devenir conseiller en insertion professionnelle ?

Pour devenir Conseiller en Insertion Professionnelle, vous pouvez choisir le chemin de l’université en suivant par exemple une licence de psychologie, la licence des sciences de l’éducation ou une licence de sociologie. Cet emploi est également accessible à partir d’un BTS ou d’un DUT en sciences humaines, économiques et sociales.

Vous avez également la possibilité de souscrire à un organisme de formation pour suivre une formation diplômante spécialisée. Nextformation vous propose une formation diplômante d’une durée de 5 mois (3 mois de cours théoriques, 2 mois en entreprise) - 700 heures. Selon votre situation, vous pouvez être indemnisé par l’Etat, Pôle Emploi, un OPACIF ou rémunéré par l’entreprise.

Téléchargez le programme.

Quel est le salaire moyen ? 

Selon Indeed, le salaire moyen d’un Conseiller en Insertion Professionnelle est de 1969 € brut. Ce salaire estimé provient de 240 employés, utilisateurs et emplois actuels ou publiés sur Indeed depuis les 36 derniers mois.

Actualités, événements, formations, soyez les premiers informés en nous suivant sur les réseaux sociaux

http://www.reconversion.nextformation.com/actualite/tout-savoir-sur-le-metier-de-conseiller-en-insertion-professionnelle/1464